• Les Forêts d'Opale

Entretien avec François Ségard Fondateur de "Les Forêts d'Opale" Services et boutique pour animaux

Envie d’en savoir un peu plus sur Les Forets d’Opale et François Ségard, Educateur canin professionnel basé dans le Maine et Loire (BRISSAC, Angers)? Consultez l’interview réalisée par Denise Pion de Prontopro.fr


https://www.prontopro.fr/blog/retablir-la-communication-entre-les-animaux-et-leurs-proprietaires/






Rétablir la communication entre les animaux et leurs propriétaires


Et s’il était possible d’améliorer la communication entre les animaux et les humains qui en ont la charge afin de rétablir un équilibre serein au sein des familles ? C’est l’objectif de François Ségard, éducateur canin professionnel diplômé d’état, à la tête de l’organisation Les Forêts d’Opale. Rencontre avec un passionné.

Les Forêts d’Opale proposent un panel de services utiles et bienveillants pour les propriétaires d’animaux de compagnie ainsi que des produits et aliments de qualité testés et approuvés. Ils interviennent dans l’éducation canine positive, la gestion du comportement, la garde d’animaux en famille d’accueil, le petsitting, la médiation animale et proposent des formations dans le domaine canin. 

François Ségard a créé l’entreprise en 2010 après une reconversion professionnelle. Si au départ, il créé un élevage canin familial, il y renonce en 2014 par conviction envers la cause animale et tourne ses activités vers les formations et animations canines. Leurs valeurs : la bienveillance, l’écoute, la lecture fine du langage non verbal et l’empathie.


François, comment êtes-vous devenu éducateur canin ? Quel est votre parcours ?

J’ai toujours voulu travailler en lien avec les animaux étant enfant mais certains adultes n’ont pas conscience que les mots sont parfois lourds de sens. Je pensais que c’était inaccessible, que l’on ne pouvait en vivre à part être vétérinaire et que dans ce cas il fallait des compétences scientifiques que je n’avais pas à l’époque. 

En job étudiant en grande surface pendant mes études supérieures d’économie, le Bafa m’a ouvert de belles opportunités et un plaisir dans le travail que je ne connaissais pas. Je me suis senti utile aux autres et j’ai approfondi mon expérience dans l’animation et le soutien scolaire en décrochant un poste d’assistant d’éducation en Lycée classé ZEP puis en collège. 

Je savais que ce poste devait rester un tremplin et m’aider pendant mes études et j’ai entrepris une reconversion professionnelle vers le milieu canin en suivant cette maxime : “Il faut vivre ses rêves et non rêver sa vie”. J’ai rencontré plusieurs professionnels du secteur qui m’ont permis d’affiner mon projet et surtout une personne qui est devenu un ami aujourd’hui et qui m’a motivé pour faire les choses dans l’ordre et professionnellement, il s’agit d’Engelbert Keijzer, éleveur dans le 49 et je lui en suis très reconnaissant. J’ai effectué des stages chez lui et postulé sur différentes écoles au brevet professionnel d’éducateur canin pro, seul diplôme reconnu par l’etat en la matière. 

J’ai pu être sélectionné après des tests et dossiers dans chacune d’elles mais j’ai eu la chance de faire partie des 5 places financées par la région Centre donc j’ai effectué ma formation en 2 ans au CFPPA de BLOIS (41), je faisais l’aller retour en train d’Angers tous les jours. 

Cette formation m’a donné la chance d’effectuer des stages notamment avec “chiens d’éveil d’anjou” et l’association des chiens guides d’aveugles de l’ouest qui m’a repérée et proposé un contrat de professionnalisation pour terminer mon diplôme et travailler chez eux en tant qu’éducateur. J’y ai ensuite appris enormément, obtenu mon diplôme à Blois en terminant Major de promotion et officié pendant 7 ans chez eux en éduquant plus d’une vingtaine de chiens guides. Tout cela en créant et développant mon entreprise Les Forêts d’Opale. 

De quels outils avez-vous besoin pour les séances d’éducation canine ? Quels rôles assurent ces équipements ?

J’ai surtout besoin de mes compétences et d’un regard neutre sans a prioris. Ensuite, j’utilise souvent une longe, une laisse et un collier confortable. Des friandises viennent parfaire le tableau en soutien selon les cas. 

Quels sont vos conseils pour choisir l’éducateur canin à qui confier son chien ?

Vérifier s’il est diplômé d’état et son état d’esprit. À partir du moment où un éducateur canin pense régler les difficultés en parlant de dominance, pour moi, ça ne sera pas efficace psychologiquement pour le chien et donc pour le couple humain chien. 

En quoi consistent les séances de médiation animale ? Dans quels cas est-ce recommandé ?

Je propose des animations (médiations) dans les écoles et centres de loisirs toute l’année afin de faire découvrir de façon bienveillante les chiens et travailler sur les peurs de chacun. Les enfants apprennent à les appréhender calmement et à avoir confiance en eux-même puis envers les chiens. C’est utile à toutes et tous, adultes et enfants qui ont des appréhensions, des peurs, un besoin ou manque d’interaction ou des questions tout simplement ! J’officie également en individuel sur ces sujets et par consultation téléphonique !

Un grand merci à François Ségard qui nous a donné quelques informations sur son activité d’éducateur canin. Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à faire un tour sur son site lesforetsdopale.com !

5 vues

Les Forêts d'Opale - Education canine Angers Brissac 49

François Ségard - Educateur canin comportementaliste 

Garde d'animaux chiens chats